Salon Made In France | Clair de Fruits, des confitures citoyennes
16691
post-template-default,single,single-post,postid-16691,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-10.1.2,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.4,vc_responsive

Clair de Fruits, des confitures citoyennes

 

 

Clairdefruits est une entreprise artisanale installée à Thaon-les-Vosges, qui fabrique et commercialise des confitures… ou presque !

Presque, car ses gourmandises sont préparées avec 40% maximum de sucre ajouté (soit 650g par kilo de fruits), et n’ont donc pas l’appellation « confitures », tout en étant plus savoureuses car préparées avec des fruits frais, de saisons, cueillis à maturité, et du sucre de canne bio .

On y découvre des associations originales et surprenantes, comme la mirabelle à l’huile essentielle de bergamote, la quetsche aux épices, la tomate verte au citron, et des grands classiques , comme la fraise, l’abricot, la mirabelle…

Claire Scharschmidt-Savignac, sa créatrice, a fait de sa passion son métier, après une première carrière de professeur des écoles, et 25 années passées auprès des enfants. Son projet a germé à la faveur d’un aléa professionnel, il y a 8 ans, et s’est concrétisé au printemps 2017, car Claire a profité de sa retraite anticipée pour « lancer la machine » !

Ses points-forts :

Les fruits cueillis au plus près, pour limiter l’empreinte écologique (d’abord les Vosges, puis la Lorraine, et plus loin en France pour les fruits qu’on ne trouve pas ici ), pour finir par les agrumes, qui viennent de Sicile . Le plus souvent non-traités, certains bio, ou sauvages, tous les fruits sont transformés au fur et à mesure de la récolte, par petites quantités pour préserver le goût du fruit.

La vente directe, sur le marché, mais aussi à son domicile, pour limiter les intermédiaires et favoriser les échanges avec les clients, les rapports humains.

Le zéro-déchet : tous les déchets générés par sa production sont compostés dans son jardin,  les pots vides peuvent être rapportés d’une fois sur l’autre, plutôt que de les jeter, les étiquettes sont collées avec une colle à la farine.

Bref, Claire Scharschmidt-Savignac applique à son commerce les valeurs qu’elle défend dans sa vie personnelle, car elle est aussi engagée dans des associations environnementales, solidaires et citoyennes.

Retrouvez Claidefruits au salon d’Épinal les 7 et 8 avril, et sur le site internet clairdefruits